Le règlement (version standard)

Reglamento de combate / Regolamentazione di lotta
test
Avatar de l’utilisateur
CHESTER
baron
 
Messages: 291
Inscrit le: 22 Sep 2011, 08:04
Localisation: Périgord vert

Message25 Nov 2011, 13:20

merci pour ce règlement et le travail qui a été fais dessu, je vais l'imprimer, de façon à ce que les gars de ma troupe s'en impreigne.
:content-29:
Guillum II Moncarde seigneur et Vicomte du Béarn, Oloron Marsan, Brulhois, Gabardan, Captieux et de la baronie de Castellví de Rosanes; Moncada et Tortosa de la Troupe les Chevaliers du Trincou

Image

Avatar de l’utilisateur
ferenque de beauregard
bourgeois/chevalier
 
Messages: 173
Inscrit le: 18 Sep 2012, 19:58
Localisation: cestayrols 81

Message04 Fév 2013, 14:00

:D salut

et voilà, suite à l'assemblée des Capitaines je reprend le rêglement pour application (adaptée), au sein de la cour. Aussi, lors de manifestations, c'est un rêglement que je soumettrai aux orga pour signature des troupes présentes. Je vais être impartial à ce sujet, les mélées comme "vienne " par exemple ou l'équipe adverse n'est pas protégée pour certains, je dépose les armes devant le public... et je ne baisse pas le pantalon :034: ça va foutre le bordel mais c'est pas grave, il faut heurter pour que cela fonctionne malheureusement....merci à GLD pour ce rêglement. :content-29:
Ferenque de Beauregard
**La Cour Pontificale d'Avignon**

Avatar de l’utilisateur
Loup de Puilaurens
marquis
 
Messages: 1179
Inscrit le: 29 Avr 2008, 01:00

Message04 Fév 2013, 14:44

J’approuve totalement. Félicitations au GDL. Il nous reste à l’appliquer ! :na91:

Avatar de l’utilisateur
GILLES DE LA TOURETTE
bourgeois/chevalier
 
Messages: 124
Inscrit le: 30 Août 2010, 01:00
Localisation: COMTE DE NICE (06)

Message24 Fév 2013, 13:33

OK mais où trouver la version 2013 issue de la derniere réunion des Capitaines?
"LE TEMPS D'UN REVE" NICE
ImageISSA NISSA !Image   OC PER TOTJORNImage Image

tristepin
gueux/tard-venu
 
Messages: 5
Inscrit le: 03 Sep 2012, 16:13
Localisation: Lyon 69007

Message14 Mars 2013, 12:15

Merci pour ce règlement qui aidera surement les novices sur un point de vue théorique à savoir quoi faire
Merci également de la part des nouvelles troupes
Pour exemple dans l'Ordre de la Mousson dont je fais parti je suis le seul à connaître ses règles. Ce qui ne s’avère pas très pratique ;)

En vous souhaitant une bonne journée et beaucoup de plaisir dans le médiéval

Etienne, sergent de l'Ordre de la Mousson et sergent des Sans Terre de Régordane

Avatar de l’utilisateur
Antoine
baron
 
Messages: 364
Inscrit le: 28 Jan 2010, 01:00
Localisation: Saint Privat des Vieux

Message14 Mars 2013, 23:47

Quitte à passer pour une grande gueule :
"Les maréchaux sont responsables de la sécurité et doivent vérifier la conformité des armes et des armures de chaque participant avant de leur autoriser l'entrée en Lice.
Ils ne doivent pas hésiter à demander à une personne jugée insuffisamment protégée de revoir son équipement pour entrer en Lice. Une attention particulière sera portée à la protection de la tête et des mains qui sont des zones particulièrement exposées et fragiles. "


J'aurais ajouté : "Les Capitaines et Sergents (quand il en existent) de compagnie sont responsables de leurs combattants, il leur incombe donc de faire une vérification des équipements de chacun de leurs combattants afin de s'assurer qu'ils ne sont ni défectueux ni dangereux pour autrui.
Une fois cette première vérification faite, le Capitaine présente ses hommes aux maréchaux de lice qui s'assurent que l'ensemble des armes est protections correspondent aux critères de sécurité fixés par les organisateurs et le bon sens."

Et aussi pourquoi pas : "Les Capitaines de troupes devront vérifier à ce que les débutants aient au préalable reçu une formation aux réactions de base à avoir en combat afin qu'il ne mettent pas les autres, ou ne se mettent en danger eux même. Ils devront savoir retenir les coups qu'ils porteront et garder leur sang froid. L'humilité leur sera enseigné afin qu'ils préfèrent rompre l'assaut plutôt que se laisser entrainer par des excès de rage dus à une fierté blessé ou tout autre cause."


Sinon très bon règlement. Je me permet d'ajouter ceci car ça permettrait d'éviter certains risques, notamment la deuxième partie. Je parle en connaissance de cause, je n'ai pas reçu cette formation et ai pu être à mes débuts quelque peu dangereux dans certains assauts plutôt virils.

Avatar de l’utilisateur
GILLES DE LA TOURETTE
bourgeois/chevalier
 
Messages: 124
Inscrit le: 30 Août 2010, 01:00
Localisation: COMTE DE NICE (06)

Message22 Mars 2013, 08:58

Guillaume de Montfaucon a écrit:REGLEMENT DE MELEE

5.  EQUIPEMENT


Les combattants devront porter au minimum :
- Un casque d'acier, au minimum une cervelière mais un casque plus enveloppant est vivement recommandé.
- Un gambison et un haubert de maille couvrant la totalité des bras.
- Des gants de maille ou des gantelets d'acier ( éventuellement des gants de cuir épais ).
Les organisateurs pourront bien entendu demander un niveau de protection plus lourd s'ils jugent celui-ci insuffisant.

Connétable


DONC je considére que les cerveliéres XII XIII sans nasal sont toujours autorisées ainsi que les chapels. :content-29:
Que le camail pas plus que le ventail n'est indiqué (ouf sauvés les reconstits haut MA)

Bref tout va bien mes hommes et moi sommes satisfaits :beer:
"LE TEMPS D'UN REVE" NICE
ImageISSA NISSA !Image   OC PER TOTJORNImage Image

Avatar de l’utilisateur
Cedric
baron
 
Messages: 403
Inscrit le: 23 Août 2012, 19:02

Message05 Mai 2013, 23:44

10. EN CAS DE BLESSURE REELLE :

N'importe quel combattant témoin d'une blessure réelle doit crier " HALTE" pour faire cesser les combats et secourir le blessé et définir un périmètre de sécurité. Si celui ci peut se déplacer, il faut l'accompagner jusqu'au poste de secours. Si le blessé paraît intransportable, prévenir le maréchal le plus proche et, pour ceux sachant le faire, commencer les premiers soins. Tous les combats devront cesser autour du blessé. Laissez un espace libre d'au moins 2 m autour de lui et des personnes qui s'en occupe. Le maréchal prendra toutes les décisions qu'il jugera nécessaire au vu de la situation.

Les Guerriers du Lendemain 2007


Les guerriers du Lendemain
http://forumlgdl.free.fr

Voila, je vais prendre le Crampon de Ferenque et heurter la suceptibilité, mais je vois au moins trois points néfastes a ce paragraphe :
1/Est ce que le Maréchal de Lice est Habilité, formellement, a prendre toute décision quand a la nature d'un ''accidenté volontaire'' ? si ce n'est pas le cas, les prérogatives officieuses cedent la place aisément et directement aux lois sur le sport et santé en ce qui concerne la prise en charge d'un blessé lors d'un meeting.
Tourné ainsi cela sous entend que le titre ''honorifique'' de Maréchal de Lice, prévaud sur toute personne duement diplomée pour les soins d'urgence. est ce le cas ? ...... c'est bien ce qu'il me semblait.

2/j'aimerai que l'on m'éclaire sur un point précis. est ce que tous les combattants sont au moins diplomés en secourisme ? car la mention N'importe quel combattant et la mention ''et secourir le bléssé'' s'excluent mutuellement placés dans la meme phrase. Ce n'est pas au ''plus proche'' de porter assistance, mais au plus qualifié. j'aimerai que cela soit modifié, car cela rentre en conflit avec un tas de législations chiantes.

3/Ensuite, il est noté ''si celui ci peut se déplacer, il faut l'accompagner jusqu'au poste de secours '' ??????? NON ! un bléssé ne DOIT PAS etre déplacé et ce meme si il peut sauter comme un cabri a moins qu'un Medecin (de préférence du sport) lui ait signifié l'accord. on évite dans tous les cas toute forme d'effort (suffit qu'au moment de se relever il supporte pas l'afflux sanguin pour faire une synchope a la con.... le responsable est celui qui l'aura fait se lever), car le bléssé n'est pas forcément conscient de la gravité de sa blessure, et le secouriste diplomé n'est pas un médecin mais a subi une formation minimum en ce sens.

Des qu'un ''soignant'' au sens extremement large de la loi, prends en charge un bléssé, les autorités, en cas de complication d'une blessure peuvent se retourner contre lui.
qui assumera ?

4/un espace libre ne suffit pas. il ne faut personne a part les soignants et le bléssé. les autres combattants, le public, et meme les proches ne doivent pas etre a proximité, pour éviter tout stress et laisser un acces maximal aux pompiers, secouristes, infirmiers, etc etc .... il n'y a qu'a voir les compétitions officielles, qui dépendent de structures officielles, il n'y a jamais amalgame de gens, a 1 ou 2 ou 3 ou meme 10 metres.
Si vous voulez voir du sang y'a les abattoirs pour ca.

C'est juste a titre informatif afin que les choses soient bien claires, car la santé passe avant toute autre chose, j'encourage un maximum de médiévistes a passer leur diplome de secouristes, qu'ils soient combattants ou non.
plus humble on sera, plus nombreux on sera, mieux les bléssés seront rapidement pris en charge par les secouristes et gérés convenablement par des personnes dont c'est le métier, voire la vocation .

Mais bien entendu, c'est a chacun de voir l'importance.
Image
Dat Virtus Quod Forma Negat
Le courage donne ce que beauté refuse.

Avatar de l’utilisateur
roland de comes
duc
 
Messages: 4728
Inscrit le: 13 Fév 2008, 01:00
Localisation: carcassonne

Message07 Mai 2013, 20:16

Ensuite, il est noté ''si celui ci peut se déplacer, il faut l'accompagner jusqu'au poste de secours '' ??????? NON ! un blessé ne DOIT PAS être déplacé


je confirme, étant moniteur Sauveteur Secouriste du travail, il ne faut JAMAIS déplacer un blessé, quand à la responsabilité je confirme également que le secouriste qui prend en charge un blessé en est responsable jusqu'à l'arrivé des secours
.enfin une dernière précision, s'il en est, un secouriste ne soigne pas la victime, il évite juste que son état ne s''aggrave en attendant les secours, il ne doit donc pas prendre d'initiative mais pratiquer UNIQUEMENT les gestes qui lui ont été enseignés.

Lorenzo
 

Message23 Mai 2013, 21:33

J'aller dire la même
roland de comes a écrit:
Ensuite, il est noté ''si celui ci peut se déplacer, il faut l'accompagner jusqu'au poste de secours '' ??????? NON ! un blessé ne DOIT PAS être déplacé


je confirme, étant moniteur Sauveteur Secouriste du travail, il ne faut JAMAIS déplacer un blessé, quand à la responsabilité je confirme également que le secouriste qui prend en charge un blessé en est responsable jusqu'à l'arrivé des secours
.enfin une dernière précision, s'il en est, un secouriste ne soigne pas la victime, il évite juste que son état ne s''aggrave en attendant les secours, il ne doit donc pas prendre d'initiative mais pratiquer UNIQUEMENT les gestes qui lui ont été enseignés.


J'aller dire la même lol

Avatar de l’utilisateur
Percefut
bourgeois/chevalier
 
Messages: 167
Inscrit le: 02 Oct 2012, 13:42
Localisation: Montpellier

Message24 Mai 2013, 11:06

roland de comes a écrit:
Ensuite, il est noté ''si celui ci peut se déplacer, il faut l'accompagner jusqu'au poste de secours '' ??????? NON ! un blessé ne DOIT PAS être déplacé


je confirme, étant moniteur Sauveteur Secouriste du travail, il ne faut JAMAIS déplacer un blessé
Raisonnement par l'absurde : je m'entaille un peu un doigt, je dois donc rester sur le champ de bataille pendant que l'on fait quérir le SAMU pour qu'il vienne me chercher en hélicoptère ? Non, bien-sûr. Donc modérons les propos car toutes les blessures ne sont pas du même ordre. Peut-être faut-il juste changer la condition par quelque chose comme "si la blessure le permet sans risque pour le blessé...".
http://www.chevaliers4vents.com/
Commercial, responsable poliorcétique, webmaster

Avatar de l’utilisateur
roland de comes
duc
 
Messages: 4728
Inscrit le: 13 Fév 2008, 01:00
Localisation: carcassonne

Message24 Mai 2013, 12:52

monsieur Percefût, seriez vous secouriste? si oui je me ferai un plaisir de signaler à l'INRS, de vôtre part bien sur, que leurs recherches en matière de secourisme sont ABSURDES, quand je forme des secouristes, s'il y en a un qui me dit que ce que je lui enseigne est absurde, il sort de la salle et n'y remet plus les pieds!!!!
"sans risque pour le blessé" seriez vous médecin pour affirmer qu'il n'y a pas de risque pour le blessé? un secouriste n'est pas qualifié pour prendre ce genre de décision!

Avatar de l’utilisateur
Percefut
bourgeois/chevalier
 
Messages: 167
Inscrit le: 02 Oct 2012, 13:42
Localisation: Montpellier

Message24 Mai 2013, 13:24

roland de comes a écrit:monsieur Percefût, seriez vous secouriste? si oui je me ferai un plaisir de signaler à l'INRS, de vôtre part bien sur, que leurs recherches en matière de secourisme sont ABSURDES, quand je forme des secouristes, s'il y en a un qui me dit que ce que je lui enseigne est absurde, il sort de la salle et n'y remet plus les pieds!!!!
Je n'ai pas dit que ce que tu disais est absurde, j'ai tenu un raisonnement par l’absurde. Nulle insulte de ma part, je t'assure.

"sans risque pour le blessé" seriez vous médecin pour affirmer qu'il n'y a pas de risque pour le blessé? un secouriste n'est pas qualifié pour prendre ce genre de décision!
Est-il besoin d'être médecin pour avoir du bon sens ? Fais-tu appel à un médecin à la moindre écorchure ? Non, bien-sûr. Si quelqu'un se casse un doigt dans une mêlée, c'est une belle blessure mais qui ne nécessite pas d'immobilisation immédiate. J'ai du mal à imaginer que l'on fasse un règlement qui oblige un tel blessé à rester sur la lice pendant que l'on va chercher un médecin pour un diagnostic... Pour autant, les remarques faites auparavant sont justes et certains blessés ne doivent pas être déplacés, quand bien même ils le peuvent. D'où la nécessité de modifier en effet le texte en question, sans pour autant le rendre inflexible et donc inutilisé.
http://www.chevaliers4vents.com/
Commercial, responsable poliorcétique, webmaster

Avatar de l’utilisateur
Cedric
baron
 
Messages: 403
Inscrit le: 23 Août 2012, 19:02

Message27 Mai 2013, 02:06

Percefut a écrit:
roland de comes a écrit:monsieur Percefût, seriez vous secouriste? si oui je me ferai un plaisir de signaler à l'INRS, de vôtre part bien sur, que leurs recherches en matière de secourisme sont ABSURDES, quand je forme des secouristes, s'il y en a un qui me dit que ce que je lui enseigne est absurde, il sort de la salle et n'y remet plus les pieds!!!!
Je n'ai pas dit que ce que tu disais est absurde, j'ai tenu un raisonnement par l’absurde. Nulle insulte de ma part, je t'assure.

"sans risque pour le blessé" seriez vous médecin pour affirmer qu'il n'y a pas de risque pour le blessé? un secouriste n'est pas qualifié pour prendre ce genre de décision!
Est-il besoin d'être médecin pour avoir du bon sens ? Fais-tu appel à un médecin à la moindre écorchure ? Non, bien-sûr. Si quelqu'un se casse un doigt dans une mêlée, c'est une belle blessure mais qui ne nécessite pas d'immobilisation immédiate. J'ai du mal à imaginer que l'on fasse un règlement qui oblige un tel blessé à rester sur la lice pendant que l'on va chercher un médecin pour un diagnostic... Pour autant, les remarques faites auparavant sont justes et certains blessés ne doivent pas être déplacés, quand bien même ils le peuvent. D'où la nécessité de modifier en effet le texte en question, sans pour autant le rendre inflexible et donc inutilisé.


Percefut dit :
]Est-il besoin d'être médecin pour avoir du bon sens ? Fais-tu appel à un médecin à la moindre écorchure ? Non, bien-sûr

Non, biensur pour une écorchure, quoique ... main gauche tu as un réseau veineux que tu n'as pas main droite et qui pourtant passe direct par le cœur ... hémorragie ?
un professionnel, ou une personne formée aura des compétences qui dépassent le simple bon sens ! ils sont également garants devant la LOI, puisqu'ils ont en charge le compte rendu aupres des pompiers, médecins, etc ... pour une information sur l'état du bléssé, permettant au médecin compétent d'orienter le diagnostic

Percefut dit :
Si quelqu'un se casse un doigt dans une mêlée, c'est une belle blessure mais qui ne nécessite pas d'immobilisation immédiate

C'est l'erreur a ne pas faire justement ! Cela ne justifieras pas une PLS, ni un massage cardiaque, ni une position anti traumatique, mais l'immobilisation immédiate est OBLIGATOIRE ! a moins que tu ne prennes sur ta responsabilité personelle toute complication a la pathologie du bléssé qui pourrait et pourra survenir jusqu'à guerison complete. C'est cela la responsabilité du secouriste, jusqu'à ce qu'il soit relevé par une autorité plus compétente et donc supérieure. un garant physique et moral !
Et perso, en termes de doigt bousillé, je crois que je m'en sors pas si mal que ça :1124930010: !
(merci encore a philippe de Villedieu pour son assistance ! )

On ne déplace pas pour un doigt cassé pourquoi ? Pour des raisons de sécurité (et la tu peux avoir ce que tu veux comme assurance, la blessure, elle, est bien réelle ! ) légale déjà, puis pour etre CERTAIN (tant que faire se peut d'ailleurs) que le gars va pas te faire une convulsion ou te tomber dans les quetches dans la minute qui suit.

Joute, mois de juillet/Aout :
Supporter le matos (effort cardio, augmentation constante)
Supporter le combat (effort cardio violent, dépense physique diminution des sucres et graisses, synthétisation d'acide lactique)
Supporter la chaleur (déshydratation, coup de chaleur)
Supporter le choc traumatique (perte de reperes momentanés, augmentation cardio, tension artérielle)
Supporter le contre coup (possible chute du rythme cardiaque, chute de la tension artérielle) ... tu connais le dicton : De battre mon cœur s'est arrété ?
Supporter la douleur (douleur fulgurante, paralysie momentanée par réaction, perte de reperes, hausse du stress, hausse du cardio)

Pour peu que ce soit un ami bon vivant et qu'il ait fait un peu trop la fete la veille jusqu'à une heure indue (alcool et manque de repos, pas d'échauffement préparatoire, on le sait qu'on est pas des anges ^^)....
le gars il te tombe dans les pommes.
tu te retrouves avec un gars bien bléssé, qui peux plus répondre aux questions, et qu'il va falloir prendre en charge de manière plus efficace encore !

Voila pourquoi toute blessure induit une immobilisation !

Percefut dit :
J'ai du mal à imaginer que l'on fasse un règlement qui oblige un tel blessé à rester sur la lice pendant que l'on va chercher un médecin pour un diagnostic...

Euh, sans vouloir etre chiant, il n'y aurait que dans le médiéval ou la continuité de l'évenement primerait sur la santé du pratiquant ! dans TOUTES les activités ''dangereuses'' , et surtout sportives, vous aurez sans doute remarqué qu'on arrete immédiatement l'évenement des qu'il y'a un blessé, et que jusqu'à soit : la remise en piste du participant, soit : son évacuation dans les meilleures conditions, on ne reprends pas l'activité !

tout ceci n'est pas a but de rendre un reglement inutilisable, mais complémentaire et efficace dans ce qui se fait au niveau des lois et de la santé de TOUS les pratiquants, hobby ou pas ! la santé ça passe avant tout ! de plus je trouverai particulièrement déplacé que les fondateurs qui ont travaillés a ce reglement soient pénalisés simplement par une omission ou par un détail qui peut jouer en leur défaveur !

De plus, l'application de règlements ne doit et ne peut aller a l'encontre de la législation sur la santé. En cas de pépin, ce n'est pas celui qui aura blessé qui sera inquiété mais les responsables du tournois, donc les organisateurs ET les créateurs du reglement respecté ! il est simplement hors de question que pour une histoire de point de loi, leur travail soit entaché !
il vaux mieux prendre 5 minutes pour vérifier que le gars est en état, que de l'évacuer et qu'il tombe dans les quetches a cause du déplacement. prendre le temps, ça ne coute rien, ça rassure tout le monde, et cela permet de jauger SANS emotionnel la gravité d'une blessure, quitte a obliger le combattant a ne pas terminer son round, ou au gars en mélée de s'arreter.
Image
Dat Virtus Quod Forma Negat
Le courage donne ce que beauté refuse.

Avatar de l’utilisateur
Cedric
baron
 
Messages: 403
Inscrit le: 23 Août 2012, 19:02

Message27 Mai 2013, 02:25

Percefut a écrit:
roland de comes a écrit:
Ensuite, il est noté ''si celui ci peut se déplacer, il faut l'accompagner jusqu'au poste de secours '' ??????? NON ! un blessé ne DOIT PAS être déplacé


je confirme, étant moniteur Sauveteur Secouriste du travail, il ne faut JAMAIS déplacer un blessé
Raisonnement par l'absurde : je m'entaille un peu un doigt, je dois donc rester sur le champ de bataille pendant que l'on fait quérir le SAMU pour qu'il vienne me chercher en hélicoptère ? Non, bien-sûr. Donc modérons les propos car toutes les blessures ne sont pas du même ordre. Peut-être faut-il juste changer la condition par quelque chose comme "si la blessure le permet sans risque pour le blessé...".


Juste pour dire :

si tu te fais écorcher, avec le morceau de barbak qui pendouille comme une burne, tu seras bien content de trouver autour de toi un MEDECIN habilité a te désinfecter et te recoudre pour que tu perdes pas ton bout de viande ^^ :1124930010:

Les propos sont modérés et destinés a apporter un renfort supplémentaire au reglement actuel.
Image
Dat Virtus Quod Forma Negat
Le courage donne ce que beauté refuse.

Précédent

Retour vers REGLEMENT DE COMBAT

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité