puristes

discussions sur le monde de la reconstitution médiévale et ce qui l'entoure
test
Avatar de l’utilisateur
neo kerberos
comte
 
Messages: 778
Inscrit le: 09 Juin 2009, 01:00
Localisation: Vers l'Ardèche.

Message20 Mai 2015, 12:13

Nos points de vues concordent mon cher kifran :wink:
Image Cerberus Custos Umbrarum Image

drapier
duc
 
Messages: 3152
Inscrit le: 17 Oct 2013, 13:38
Localisation: moitié nord de la france : jehan.boinebroque.drapier@gmail.com

Message20 Mai 2015, 12:17

kifran a écrit:
Euh comment dire .... c'est pas du moyen-âge dont tu nous parles là...., mais d'Heroic Fantasy (expression improprement traduite en Français sous le vocable : médiéval fantastique et qui en traduction littérale aurait du être : héroïque fantaisie), un monde fantaisiste totalement imaginaire. l'Heroic Fantasy raconte des aventures merveilleuses dans un univers inventé.


Non justement, je me suis peut-être mal exprimé mais ce que je voulais dire c'est que ce qui est reproché aux "fêtes médiévales" actuelles c'est la présence de personnage d'Héroic Fantasy. Mais pour moi, même si je peux comprendre que cela gêne des personne qui (comme beaucoup sur ce forum y compris moi) cherche avant tout à mettre en avant l'aspect historique de notre passion, on ne peut pas forcément se permettre de tout le temps de les exclures et c'est à nous (personnes ayant un but histo) lors de ces "fêtes médiévales" de faire comprendre au public, si celui-ci est intéressé de l'entendre que ce qu'ils voient n'est pas une représentation correct du moyen-âge. Car ces troupes issues d'un monde fantastique font désormais (malheureusement pour nous) partie de la majorité de ces évènements qui sont pour la plupart un revenu financier pour un commune ou un site (comme certains à l'inverse vont chercher à correspondre au maximum à l'aspect historique).

Si les rassemblements, comme tu le dis ne sont pas là pour faire connaitre le Moyen Âge au public, qui doit le faire connaitre alors ? (cf à titre d'exemple : viewtopic.php?f=30&t=9613)


La majorité des "fêtes médiévales" (je vais continuer d'appeler cela comme ça, je développerais par la suite car je rejoins ton idée du mot fête) sont faites, il ne faut pas se le cacher, a but lucratif et la plupart des mairies (ou autres organisateurs => attention je ne parle d'association comme la plupart d'entre nous) ne cherchent pas un aspect historique et c'est cet élément qui provoque ce melting-pot.

Que faire alors ? Nous, qui faisons des recherches et constituons une tenue sur des bases historiques ? Arrêté de se rendre sur tous ces rassemblements ?
Pour moi la réponse est non, au contraire nous devons nous imposé afin de faire comprendre que le monde médiévale ce n'est pas des mecs avec des oreilles d'elfes sur des échasses.

Maintenant pourquoi je fais la distinction entre rassemblement et fête médiévale ? Comme tu le dis, le mot fête n'est pas approprié si le but de l'évènement est un cadre purement historique mais comme je le dit la majorité des évènements sont des "fêtes médiévales" et non des rassemblements de troupes consciencieuse de transmettre et faire découvrir la culture qui était présente au Moyen-Âge. Je prends pour exemple la Rose d'Or, j'imagine qu'on ne verra pas d'orc là-bas ? Pour moi il s'agit d'un rassemblement et non d'une "fête médiévale".

quant à: " des rassemblement avec un accès plus restreint pour les personnes cherchant à mettre en avant le côté histo. " Là, je e ne comprends pas ce que tu veux dire. Si c'est dans le sens "un cota de médiévistes non fantaisistes sur un rassemblement d'héroïque fantaisie", nous ne vivons vraiment pas la même passion.


Non, je me suis mal fait comprendre et c'est vrai qu'après relecture ma phrase est mal tournée. Je parle justement de n'autoriser l'accès uniquement aux personnes entrant dans un cadre de reconstitution historique, le but n'étant pas de faire de l'élitisme mais de chercher à faire un rassemblement et pas une "fête médiévale" justement.

En résumé, c'est à nous aussi de savoir imposé notre passion lors de ces "fêtes médiévales" afin de les faire évoluer vers un côté plus réaliste et historique que fantastique (même si je suis d'accord, cela peut déplaire et gêné fortement de voir des gens clamé haut et fort "Je suis un chevalier hospitalier" dès lors qu'il porte un casque, une tunique et des tongs => True story ! )


Désolé, j'avais vraiment compris tout le contraire de ce que tu viens de redévelopper; :mrgreen:

Maintenant, je te rejoins nettement plus. :P

Je préfère nettement un visiteur en civil 20e siècle qu'un touriste en orque, elfe ou encore faire comme à Dinan, la gratuité aux costumés, mais cela peut être la porte ouverte à tout et n'importe quoi si ce n'est pas strict. La dernière fois, j'y ai vu le summum dans le genre double rideaux des grands parents hâtivement retaillés, je dois dire aussi qu'au 150ème moine non tonsuré en 3 heures, j'avais très fortement envie de me servir de mes forces pour en tondre quelques uns pour l'exemple, c'est dommage car il y avait d'excellentes compagnies fournissant des prestations de qualité au milieux de cela.
l'histoire, c'est un compte de faits

"Si vous ne changez pas en vous-même, ne demandez pas que le monde change"

La documentation ne vaut que si elle est partagée par le plus grand nombre.

Kentoc'h mervel eget bezañ saotret

Avatar de l’utilisateur
kifran
artisan/mercenaire
 
Messages: 45
Inscrit le: 19 Avr 2015, 16:47
Localisation: http://www.compagnonsdorlhac.com/

Message20 Mai 2015, 13:51

J'avoue que j'avais du mal a expliquer ce que je voulais dire :mrgreen:

ah c'est sur que l'entrée gratuite pour les gens costumés n'est pas une solution, tout comme certaines entreprises qui profite de l'évènement pour faire le la location de costume (certaines sont très bien mais d'autres n'aident vraiment mais alors vraiment pas ....)
Image

Précédent

Retour vers DEBATS sur le passé et le présent

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités