Protection de maréchaux de lice.

Reglamento de combate / Regolamentazione di lotta
test
Raimond Roger Trencavel
duc
 
Messages: 2600
Inscrit le: 27 Fév 2008, 01:00
Localisation: MENTON

Message23 Août 2011, 07:39

.

Suggestion


Après avoir vu quelques photos de combattants en lice, je me suis rendu compte qu'un petit détail au niveau de la sécurité des maréchaux de lice apparaissait.
Si d'énormes efforts ont été fait pour la protection de ces combattants, qu'en est-il des maréchaux de lice, qui eux bien souvent doivent intervenir pour faire cesser le combat.
N'oublions pas qu'un combattant sous son heaume, en plus d'avoir un angle de vision très restreint, n'entend pas toujours les premières injonctions des arbitres du fait d'avoir sa tête enveloppée dans le cale "gambi" et son heaume. Du plus, un combattant en lice reste un compétiteur avant tout. Et même si c'est pour le "fun", il à tendance à s'enfermer dans sa bulle.
2 solutions s'offrent aux maréchaux de lice pour éviter un coup malheureux.
- 1°) Ou le port des protections (gambison et cale), attention tout de même au visage.
- 2°) Ou des fanions de couleurs vives,de 50cm de coté et posés en bout de lance d'une longueur minimum de 2,20m, afin de rester à distance. Car l'allonge d'un bras couplé avec certaines épées peuvent atteindre cette mesure.

Je sais que jusqu'à présent nous n'avons pas encore rencontré ce genre de problème. Mais le risque n'est pas nul et l'accident peut arriver à tout moment.

- Qu'en pensez-vous ???


.
ImageImageSELON LES VERTUS DE LA CHEVALERIEImageImage
http://www.les-feals-compaings.com/

Avatar de l’utilisateur
bzhastro
Modérateur
 
Messages: 6812
Inscrit le: 14 Fév 2008, 01:00
Localisation: dans les astres (et Cournonterral-Montpellier)

Message23 Août 2011, 08:10

trés bonne idéess pour ces deux propositions :

le gambi est pas des plus inconfortables pour gerer une lice

le fagnon au bout du lance : juste 2 m 20 je trouve ca long ^^
Alias Chevalier Chabert DE BARBAIRA
C.M.C.M. POWER !!! je représente ceux qui utilisent leur cervelles a la détruire !!!

Raimond Roger Trencavel
duc
 
Messages: 2600
Inscrit le: 27 Fév 2008, 01:00
Localisation: MENTON

Message23 Août 2011, 08:51

bzhastro a écrit:
le fagnon au bout du lance : juste 2 m 20 je trouve ca long ^^
.

Pourquoi 2,20m ???
Prend une allonge de bras d'environ 75cm + 80cm de lame de la garde à la pointe (puisque la poignée se trouve dans la main du combattant) = 1,55m.
À cela tu ajoutes que pour tenir une lance fermement à deux mains, il te faut un espacement entre ces dernières d' au moins 60cm, ce qui donne 2,15m.
Si tu retires les 50cm de coté du fanion, que tu vas mettre devant les heaumes des combattants, (2,20 - 0,50) = 1,70m moins le 60cm de prise en main = 1,10m.
Comparé au 1,55m de l'allonge totale bras/épée, il manquerait encore 45cm et il n'y aurait toujours pas de marge de sécurité. :?
Donc 2,20m serait un minimum à envisager.



.
ImageImageSELON LES VERTUS DE LA CHEVALERIEImageImage
http://www.les-feals-compaings.com/

Philippe de Montisvico
comte
 
Messages: 834
Inscrit le: 12 Fév 2011, 01:00

Message23 Août 2011, 08:55

Sans parler d'une lance, cela peu-être juste une hampe de 2.20 avec un fanion de couleur n'ayant que pour but d’interrompre le combat pour stopper, recadrer... C'est peut-être moins bon visuellement pour le public juste une hampe, mais si un coup d'épée part dans une lance et envoi le fer d'icelle n'importe ou, aie ! Dans le feu de l'action... A mon humble avis.

Raimond Roger Trencavel
duc
 
Messages: 2600
Inscrit le: 27 Fév 2008, 01:00
Localisation: MENTON

Message23 Août 2011, 09:07

.

Oui, une lance une hampe ou un bâton, là n'est pas le souci premier. C'était juste pour imager le sujet. Bien sûr qu'ensuite tout sera détaillé et étudier.
J'ai lancé le sujet pour avoir des retours et si il était possible d'apporter un peu plus de sécurité aux maréchaux de lices.
Une fois que l'idée est acceptée, les détails du matériel utilisé prendra toute son importance.

Merci à toi au passage d'avoir soulevé ce premier point. :wink:


.
ImageImageSELON LES VERTUS DE LA CHEVALERIEImageImage
http://www.les-feals-compaings.com/

Philippe de Montisvico
comte
 
Messages: 834
Inscrit le: 12 Fév 2011, 01:00

Message23 Août 2011, 10:15

Pour ma part l'idée est bonne, le visuel est mieux, on entend pas grand chose avec casque et cale gamboisé, à moins que le maréchal de lice vienne me le dire dans le creux de oreille, j’arrêterai pas forcement... Un fanion en plein combat me parait plus adapté mais sans fer de lance

Avatar de l’utilisateur
Robin le rêveur
artisan/mercenaire
 
Messages: 38
Inscrit le: 12 Août 2011, 18:25

Message24 Août 2011, 20:55

Pas fan du fer de lance non plus, car si l'un des combattants fait un mouvement imprévu au moment ou le maréchal intervient.... Par contre, le plus long possible, bien sûr, et un truc bien voyant au bout, ou un poulet relié à une petite pique, qu'il fasse cocorico quand on veut signaler quelque chose... :mrgreen:
Par contre, carrément d'accord pour augmenter la sécurité des maréchaux.
Donc gambi + cale, voir nasal, ça me semble pas mal. Euh. Voilà.
Fier, droit et dur.
Dans le doute, frappe encore !

Avatar de l’utilisateur
Kévin
bourgeois/chevalier
 
Messages: 138
Inscrit le: 11 Mai 2011, 01:00
Localisation: VILLEURBANNE

Message25 Août 2011, 07:13

Pour les protections : gambison + cale et pour le casque c'est beaucoup mieux d'en avoir un mais plutôt une simple cervelière (bien entendu faite pour du combat !) car cela permet à " l'arbitre "(Maréchal de Lice) de ne pas être gêné visuellement pour gérer le combat,points,...! Pourquoi un casque en plus des autres protections parce que le crâne n'est pas suffisamment protégé avec juste la cale gambisée surtout avec les lices...XIVè/XVè...où les coups sont vraiment portés alors imaginez un coup de Bâtarde ou d'une épée à 2 mains dévié...sur la cale gambisée de notre cher Maréchal de Lice lorsqu'il souhaite intervenir, je suis sure que même si il aime le cuir repoussé, même sur lui (il y a des masos !) il n'a surement pas envie que son crâne serve de récipient pour la soupe du soir (et encore si le crâne peut au moins encore servir après !) !

Avatar de l’utilisateur
Gamot
baron
 
Messages: 340
Inscrit le: 15 Oct 2009, 01:00
Localisation: Amiens

Message03 Sep 2011, 00:03

A Folleville, les arbitres (ou maréchaux) sont en armure et dotés de baton (tringles à rideaux) de 2m avec un foulard (souvent rouge) au bout.
Pour arbitrer le buhurt, on enfile n plus des echarpes jaunes pour être bien distingués des combattants.

En revanche, à Grünwald, les arbitres (mélées et buhurt) ne portent aucune protec tion car les Polonais considèrent que ne pas être confondus avec des combattants est la meilleure garantie. En revanche, en mélée, ils portent tous le même tabard clairement identifiable et interdit de port pour les combattants (d' azur à la fleur de lys d' argent).

Les deux démarches se comprennent et se défendent. Le tout est d' en définir une clairement et que tous les arbitres d' une même mélée suivent la même logique. Toutefois, si il y a des archers sur le champ de bataille, le port du casque reste inévitable.

Philippe de Montisvico
comte
 
Messages: 834
Inscrit le: 12 Fév 2011, 01:00

Message03 Sep 2011, 00:18

.XIVè/XVè...où les coups sont vraiment portés
... Juste histoire de dire, XIII épée bouclier, on fait pas semblant non plus ! :mrgreen:
Sinon pour ma par, je visualise bien un gars en gambi, cale, chapel de fer, hampe longue avec fanion de couleur (rouge ou jaune) et avec un tabard de couleur criarde comme le fanion.
Pourquoi pas une corne eventuellement plutôt qu'un poulet au bout de la perche :lol: ... Si les choses sont bien posées auprès des jouteurs avant d'attaquer le combat....

Avatar de l’utilisateur
Gamot
baron
 
Messages: 340
Inscrit le: 15 Oct 2009, 01:00
Localisation: Amiens

Message05 Sep 2011, 14:20

Philippe de Montisvico a écrit:
.XIVè/XVè...où les coups sont vraiment portés
... Juste histoire de dire, XIII épée bouclier, on fait pas semblant non plus ! :mrgreen:
(...)

Pareil que Philippe (j' avais zappé l' extrait de prase qu' il cite)
La question ne se pose pas en terme de siècles représentés mais en terme d' intensité des combats.

Avatar de l’utilisateur
Kévin
bourgeois/chevalier
 
Messages: 138
Inscrit le: 11 Mai 2011, 01:00
Localisation: VILLEURBANNE

Message05 Sep 2011, 17:32

C'était juste pour donner un exemple, et je ne dis pas que les lices XIIIè font semblants ! Et je suis d'accord pour les fanions !

Avatar de l’utilisateur
Kévin
bourgeois/chevalier
 
Messages: 138
Inscrit le: 11 Mai 2011, 01:00
Localisation: VILLEURBANNE

Message05 Sep 2011, 18:04

Que ce soit à Folleville ou à Grünwald les 2 choix se défendent effectivement Gamot, maintenant le port d'un casque type simple cervelière (pas de gène visuelle)associé au gambison + cale + gants avec un tabard " criard " (bonne idée Philippe !) + hampe/bâton-fanion me semble être une bonne alternative pour arbitrer du Bohurt ou des lices musclées qui sont des combats ou normalement on ne rencontre jamais un/des combattant(s) juste en gambison... et donc où l'on ne confondra pas un arbitre (avec en plus son tabard couleur criade...) et un combattant ! Comme ça, le maréchal de lice est quand même protégé un minimum juste (sans être gêné !) au cas ou, car le risque zéro n'existe pas !

Avatar de l’utilisateur
Canilhac
comte
 
Messages: 579
Inscrit le: 04 Mars 2008, 01:00
Localisation: montpellier

Message06 Sep 2011, 00:17

sur les lices que nous organisons le maréchal de lice est protégé
Le marechal de lice assure ses fonctions, positionné dans la lice d’où on a une vision ininterrompue de la zone
de l’épreuve. Il est muni d’un long bâton pour intervenir dans le jeu tout en sauvegardant sa propre sécurité.
Le marechal de lice est responsable de :
Tous les aspects et la conduite globale des rencontres,
- Informer les combattants qui s’affrontent sur les conditions particulières de la rencontre,
- Donner les signaux de départ et d’arrêt de la rencontre,
- Observer toutes les infractions aux règles, et à la sécurité et arréter le combat et attribuer les pénalités appropriées aux fautifs,
- Arrêter et redémarrer la rencontre,
- Entériner les indications des quatres juges diseurs ( ce sont eux dans la contre lice qui s'occupe du comptage et donne l'indication de fin de combat au maréchal )
Le maréchal de lice doit être facilement reconnaissable au coeur de la lice notamment par son bâton, qui lui
permet d’intervenir entre les participants tout en se tenant à distance de sécurité. Etant au milieu de la lice le
maréchal doit avoir un casque et des protections.( il est armuré et porte le tabard de maréchal de lice)

Raimond Roger Trencavel
duc
 
Messages: 2600
Inscrit le: 27 Fév 2008, 01:00
Localisation: MENTON

Message06 Sep 2011, 06:56

.


:content-29: Image


.
ImageImageSELON LES VERTUS DE LA CHEVALERIEImageImage
http://www.les-feals-compaings.com/

Suivant

Retour vers REGLEMENT DE COMBAT

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron