Recrutement pour constituer une association

Offres de recrutement des troupes; offres d'engagement des médiévistes sans troupe fixe / Ofertas de reclutamiento de las tropas; ofertas de empeño de los medievalistas sin tropa fija / Offerte che arruolano delle truppe; offerte di appuntamento dei
test
Avatar de l’utilisateur
mac jowski
bourgeois/chevalier
 
Messages: 127
Inscrit le: 05 Mars 2011, 01:00
Localisation: lille

Message06 Avr 2013, 07:45

Je rebondis sur l'intervention de Marco, ben moi je la trouve au contraire utile...
Parce que si tout le monde avait dit "bienvenue, bon courage, c'est super, tout va bien",
il n'y aurait pas eu ce débat intéressant, principalement apporté par Yrwanel, qui a parlé de la sorcellerie et des possibilités en reconz, bien loin du débile :
socière/inqui/bucher qu'on peut trouver partout.

Grâce à l'intervention de Marco, certes pas diplomate, (mais il n'est pas là pour faire de la diplomatie), ça permet de faire avancer les choses.
Et j'ai remarqué cela assez souvent : les interventions de Marco permettent de faire réagir, de faire avancer, de développer les idées. Donc pour moi c'est une bonne chose, en tout cas bien mieux que "Salut jolie sorcière, attention à pas te faire bruler ! Ah ah ah !", c'est gentil, mais on en sait pas plus sur le projet...
Alors que là, après ces 4 pages, ben on peut voir des idées de projets sympas et possibles dans le cadre d'une troupe tout en restant un minimum histo.
Ben sans l'intervention de Marco, on n'aurait certainement pas eu toutes ces idées.
Les Compagnons de Bohemond, la Flandre au début du XIIIème Siècle.
http://www.lescompagnonsdebohemond.fr/public/

reud
gueux/tard-venu
 
Messages: 23
Inscrit le: 17 Juin 2011, 01:00
Localisation: les taillades

Message06 Avr 2013, 08:40

TOUT a fait d'accord avec toi YRWANEL, pour guérir une personne il faut qu'elle veuille vraiment guérir !!!!!!!.CORDIALEMENT REUD. :content-29:

yrwanel
duc
 
Messages: 3738
Inscrit le: 25 Nov 2010, 01:00

Message06 Avr 2013, 11:20

Sinon, dans le célèbre Ménagier de Paris qui ne se borne pas à être seulement un livre de recette de cuisine, mais surtout un manuel de "comment tenir sa maison" en général, ce vieux bourgeois donne des conseils à sa jeune épouse, et dans ces conseils se retrouvent des... "formules magiques" ou incantatoires pour soigner un cheval, un chien, etc.... quand le reste n'a pas donné de résultats.
On ne peut dire que cet ouvrage, référence du "bon ton" de cette époque soit un "pousse à la sorcellerie".. du moins dans l'aspect qui rejoint un certain imaginaire: diablerie, soufre, sabbat, sorts néfastes. :wink:

Avatar de l’utilisateur
marco
marquis
 
Messages: 1527
Inscrit le: 05 Août 2011, 08:29
Localisation: Haute Vienne

Message06 Avr 2013, 14:02

Personnellement, je mettrais plutôt ces conseils du côté des superstitions, comme il en existe encore beaucoup aujourd'hui.

reud
gueux/tard-venu
 
Messages: 23
Inscrit le: 17 Juin 2011, 01:00
Localisation: les taillades

Message06 Avr 2013, 15:04

La magie noire n'a aucun pouvoir,si ce n'est que d'empoisonner le mental est le psychisme de la victime , c'est pour cette raison que l'envouteur lui fait parvenir une poupée piquée d'épingles ou un cercueil et c'est cette victime qui va s'empoisonner psychiquement elle même.REUD.

Avatar de l’utilisateur
mac jowski
bourgeois/chevalier
 
Messages: 127
Inscrit le: 05 Mars 2011, 01:00
Localisation: lille

Message06 Avr 2013, 16:07

reud a écrit:La magie noire n'a aucun pouvoir,si ce n'est que d'empoisonner le mental est le psychisme de la victime , c'est pour cette raison que l'envouteur lui fait parvenir une poupée piquée d'épingles ou un cercueil et c'est cette victime qui va s'empoisonner psychiquement elle même.REUD.


Mais... Mais alors ça veut dire que TF1 est une gigantesque poupée vaudou virtuelle.... :D :D
Les Compagnons de Bohemond, la Flandre au début du XIIIème Siècle.
http://www.lescompagnonsdebohemond.fr/public/

yrwanel
duc
 
Messages: 3738
Inscrit le: 25 Nov 2010, 01:00

Message06 Avr 2013, 20:56

marco a écrit:Personnellement, je mettrais plutôt ces conseils du côté des superstitions, comme il en existe encore beaucoup aujourd'hui.


Quelle est la part ou la frontière entre "superstition" et "pensée magique"?
(bonne question....un paquet de psychiatres ont déjà débattu de ce genre de trucs.... dont Freud avec son "Totem et tabous") :mrgreen:

Ce bourgeois pédagogue, dans tous les cas, croyait fermement que ces "formules" avaient un "pouvoir de guérison".
Je me borne à mentionner le fait, tranche de vie quotidienne médiévale, et cela s’arrête là! :wink:

reud
gueux/tard-venu
 
Messages: 23
Inscrit le: 17 Juin 2011, 01:00
Localisation: les taillades

Message07 Avr 2013, 08:33

Je pense que la pensée magique cré la superstition.REUD

Avatar de l’utilisateur
marco
marquis
 
Messages: 1527
Inscrit le: 05 Août 2011, 08:29
Localisation: Haute Vienne

Message07 Avr 2013, 14:21

yrwanel a écrit: tranche de vie quotidienne médiévale, et cela s’arrête là! :wink:

:content-29:

Avatar de l’utilisateur
Flavie la Sorcière
bourgeois/chevalier
 
Messages: 81
Inscrit le: 27 Nov 2012, 08:35
Localisation: Cavaillon 84

Message08 Avr 2013, 19:15

reud a écrit:FLAVIE BONJOUR!!!!!!!!!!

ta présentation pour la création d'une nouvelle troupe de sorcellerie me fait froid dans le dos, REUD.


Pfffff, alors tu manques d'imagination je présume, je suis, dans ma vie quotidienne, quelqu'un qui aide, qui soutient, qui comprend.
La sorcellerie existe du plus loin que les hommes s'en souviennent; ce n'est pas parce que je m'intéresse à quelque chose de tabou que je suis possédée !

Au M.A. tout le monde était plus ou moins sorcier, il n'y a qu'à lire...

Oui Yrwanel la frontière et ténu, faut pas basculer dans la bêtise...Si l'on peut se rassurer en brûlant quelques plantes et si ça aide à se sentir mieux alors pourquoi pas.

En tout cas ça a le mérite d'en parler ! :content-29:

Bonne soirée à tous

yrwanel
duc
 
Messages: 3738
Inscrit le: 25 Nov 2010, 01:00

Message08 Avr 2013, 22:20

Pour ceux que le terme "sorcellerie" fait encore paniquer:
"sorcière" est, au départ un mot très générique désignant une personne capable de "faire des sorts" (bons ou "mauvais").
Si on remonte plus loin dans le temps on va retrouver, comme équivalent, dans les contes, les "fées"" et les "sorcières".

Il faut éviter de rigoler des contes, ils sont très riches d'enseignements...remontent des fois à .... bonne question!
Quand on prend les contes et légendes dans leur version "ancienne", fée et sorcière sont le même personnage. Fée viendrait de "fada", comprenant et sous-entendant la "destinée": là, chaque "héros", et chaque personne est héros de sa propre vie, garde un CHOIX.
Prenons la "belle au bois dormant": sur son berceau se penchent des fées (la destinée favorable) et la "sorcière (destinée pas favorable). Pourquoi? parce que toute vie humaine recèle des éléments "positifs" et heureux, mais aussi des éléments nettement moins "marrants": c'est la vie!
Face à la quenouille, la belle a le CHOIX de toucher ou pas cette quenouille... :wink:
Qui dit "choix" dit "conséquences"... :wink:

La dichotomie de "fée/sorcière" est plus tardive et ne se retrouve pas dans les versions archaïques des contes.
Elles président, fondamentalement à la vie... (et nommée "bonne fée"), mais aussi à la mort ("sorcière..."), parce qu'il n'y a pas de vie sans mort ni de mort sans vie. :lol:
Que la vie n'est pas forcément un "long fleuve tranquille" et qu'elle n'est pas forcément "juste".
On connait les contes en français grâce surtout à Perrault qui a eu le mérite de les mettre par écrit, MAIS en les modifiant: ce sont des "contes moraux";
Les versions des Grimm, qui se sont borné (c'est déjà pas mal!) à récolter les contes sans modifications sont nettement plus.. "trash".
Perrault c'est du pré-Disney!
Et il n'a pas amélioré l'image des "sorcières/ fées"... faut dire aussi que les bûchers ont tournés à plein rendement autour de sa période de vie! (ben non, ce n'est pas le MA qui a fristouillé les "sorcières"!);
La preuve: les réactions face à l'utilisation de ce terme! :mrgreen:

En principe, je précise, en principe... "fée/sorcière" donne ce dont la personne a VRAIMENT besoin, ce qui n'est pas forcément (loin s'en faut) ce que la personne souhaite...
Là-dessus, comme tout humain, il y a ceux qui font leur taf en leur âme et conscience..ce qui ne leur fait pas que des copains.
La personne trépigne pour "avoir ce qu'elle veut" (et pas ce dont elle a besoin): cette personne risque d'en "payer les conséquences" (et la "sorcière" passera pour "mauvaise"!).
Il y a ceux qui sont pervertis, comme tout humain, ce que on rangerait dans la catégorie (toute civilisation confondue) de "sorciers noirs". :wink:

Malheureusement, ici, en Occident, nous avons énormément perdus, avec ces "chasses aux sorcières/sorciers".
Ailleurs, dans d'autres continents, ne devient pas "sorcier" qui veut, et il n'existe pas forcément de "népotisme": l'apprenti(e) sera pris(e) suivant ses aptitudes et une certaine forme de "conscience humaine".

Avatar de l’utilisateur
Vincent du Lherm
bourgeois/chevalier
 
Messages: 86
Inscrit le: 24 Avr 2012, 15:59

Message12 Avr 2013, 09:00

En grattant un peu dans les pratiques liés a la religion catholique chez les anciens on trouve encore des pratiques liés au cultes primitifs, aux activités de guerisseur/herboriste, je connais très bien un magnetiseur et une personne qui enlève le feu, et leur pratique sont un curieux melange d'un savoir d'un autre temps et de la sauce "catho"....
Image "Sona boha, piqua cardo"

Avatar de l’utilisateur
Flavie la Sorcière
bourgeois/chevalier
 
Messages: 81
Inscrit le: 27 Nov 2012, 08:35
Localisation: Cavaillon 84

Message12 Avr 2013, 23:26

La plupart des voyants et autres rebouteux sont croyants, moi même j'ai une fois intérieure très forte...

Avatar de l’utilisateur
la Criante
Modérateur
 
Messages: 2207
Inscrit le: 26 Fév 2008, 01:00
Localisation: Comté de Bourgogne

Message13 Avr 2013, 10:57

Je connais une personne qui "lève" les brûlures (c'est une sorte de don dans sa famille) mais c'est vraiment l'archétype du mécréant notoire, parfaitement athée :evil: !
http://img25.xooimage.com/files/c/7/c/la-criante_new3_bandeau-b6a163.jpg Sus à l'Anglois, foutre Dieu !

Avatar de l’utilisateur
Meriadec
Administrateur
 
Messages: 3251
Inscrit le: 04 Sep 2009, 01:00

Message16 Avr 2013, 22:29

Flavie la Sorcière a écrit:moi même j'ai une fois intérieure très forte...

J'ignorais que tu étais belge :mrgreen:

Blague de côté : véridique, pour ce qui est de "passer le feu" (le terme utilisé en Bretagne), on m'a proposé de me "transmettre le don", parce que - a priori - j'avais les dispositions requises (je n'ai pas eu de réponse à la question "mais quoi donc ?"). SAUF une précision : parce que j'ai été baptisé le jour de ma naissance, c'est impératif pour "le don"... Je livre ça brut de pomme, jamais vraiment creusé la question. Mais le côté chrétien avait l'air très important, effectivement. Est-ce que ça vient d'une vieille stratégie de "couverture", pour ne pas trop s'attirer les foudres de Monsieur le Curé voire de plus haut, je l'ignore mais j'ai envie de le suppposer... D'un autre côté, c'était en Bretagne, où le syncrétisme entre croyances celtes et chrétiennes est extrêmement fort, encore maintenant, donc c'est peut-être vraiment sincère et plus profond qu'à première vue. Ah ben oui, on a des saints pour absolument tout ce que vous voulez, comme avant le christianisme sauf que ce n'était pas des saints avant, on tourne en rond autour de petites montagnes selon des numérations solaires, sous la bénédiction des évèques, qui viennent aussi bénir la mer et pas seulement ceux qui y périrent, on a christianisé quasiment tous les menhirs de quelque importance, etc, alors bon... C'est un peu spécial :D

PS - "Lever le feu", c'est encore plus poétique, comme terminologie :) C'est Bourguignon, la Criante ?
"Heñvel war wir a sav ken aes, ha ma ra dienn war al laezh."

PrécédentSuivant

Retour vers RECRUTEMENT

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron