Arbalette de mélée

rubrique dédiée à l'archérie de combat/rúbrica dedicada a la arquería de combate
test
Avatar de l’utilisateur
léothérick
artisan/mercenaire
 
Messages: 60
Inscrit le: 25 Août 2013, 06:01

Message28 Fév 2015, 18:12

Bonjour à tous,
J'ai pour futur projet de réaliser une arbalette de mélée
-Aspect histo,
-Arc en rotin (?),
-Puissance 40 lbs max,
-Construction simplifiée au possible....

J'attends vos suggestions...
Cordialement, Léothérick :0219:

Avatar de l’utilisateur
Orso
comte
 
Messages: 537
Inscrit le: 22 Jan 2011, 01:00
Localisation: AIX LES BAINS - SAVOIE

Message01 Mars 2015, 11:30

En deux mots comme en cent : "laisses tomber"

Pourquoi ?

parce que l’arbalète que tu décris te permettra tout juste de tirer à ~ 5m !
Image

Avatar de l’utilisateur
léothérick
artisan/mercenaire
 
Messages: 60
Inscrit le: 25 Août 2013, 06:01

Message03 Mars 2015, 00:05

Quelle puissance minimale préconisez vous, seigneur Orso ?

Avatar de l’utilisateur
Orso
comte
 
Messages: 537
Inscrit le: 22 Jan 2011, 01:00
Localisation: AIX LES BAINS - SAVOIE

Message03 Mars 2015, 10:03

ben c'est là le dilemme.

C'est surtout arbalète et mêlée qui sont guère compatible !
Image

Avatar de l’utilisateur
Olio
artisan/mercenaire
 
Messages: 57
Inscrit le: 16 Sep 2013, 09:00
Localisation: Istres

Message03 Mars 2015, 11:41

L'arbalète comme les épées, les lances et arcs sont tout à fait compatibles avec les mélées.

Comme toujours il y a la question du risque (le 0 n'existant pas) et de la responsabilité de ceux qui manient ces armes.

Lors de certaines prestations nous avons présenté l'arbalète, tiré sur des hommes d'armes protégés (sur corps et bouclier) -avec leur accord- et même quelques tirs en mélée.

Il faut peut être une plus grande vigilance avec cette armes et bien la connaitre avant de la bannir sans discussion :wink:

Nos arbalètes peuvent atteindre les 120 livres...
Rostain dit "Olio"
Image
La Coterie du Renard.

drapier
duc
 
Messages: 3154
Inscrit le: 17 Oct 2013, 13:38
Localisation: moitié nord de la france : jehan.boinebroque.drapier@gmail.com

Message03 Mars 2015, 11:46

Sauf erreur de ma part, je suis plutôt de l'avis d'Orso, pour moi, l'arbalète n'est pas par définition une arme de mêlée, mais faite pour tirer de loin, de plus prendre le temps de recharger en mêlé doit présenter qlqs risque pour la survie :mrgreen:
l'histoire, c'est un compte de faits

"Si vous ne changez pas en vous-même, ne demandez pas que le monde change"

La documentation ne vaut que si elle est partagée par le plus grand nombre.

Kentoc'h mervel eget bezañ saotret

Avatar de l’utilisateur
Raimond Roger Trencavel
duc
 
Messages: 2605
Inscrit le: 27 Fév 2008, 01:00
Localisation: MENTON

Message03 Mars 2015, 12:23

Il est bien entendu que Olio parle de tirs à distance respectable.
Mais comme le dit Orso, un manque de puissance ne donnera rien d'un tir d'arbalète. Trop de puissance amène un risque certain pour les receveurs ; et comme le tir est tendu .... À cela s'ajoute différents facteurs comme la méconnaissance entre elles de certaines "asso", celui qui souhaitera se mettre en valeur (d'un coté ou de l'autre), on peut aussi y retrouver les vapeurs d'alcool de la veille, voir du jour même, etc etc.
Il faudrait pourvoir faire des testes et tabler une échelle d'équivalence telle puissance = telle distance. Mais ???
Deux problèmes se posent :
- 1°) comme pour l'archerie beaucoup rechignent à avoir 2 arcs. L'un pour le tir sur cible (sans limite de puissance) et le deuxième de 35lbs pour les mêlées (après votation en réunion des responsables d'associations du grand sud - en 2009 je crois).
Contestations des intéressés : "C'est trop cher, et n'ai pas les moyens." Ou encore "je suis un pro et je maîtrise. Etc etc ....
- 2°) La distance séparant les ost avant l'affrontement ne sont jamais identique (la surface mise mise à disposition étant aléatoire).

Drapier, en général les archers ainsi que les arbalétriers ne combattent pas dans les mêlées. Ils font juste des tirs à distance et se retirent avant l'assaut. :wink:
ImageImageSELON LES VERTUS DE LA CHEVALERIEImageImage
http://www.les-feals-compaings.com/

Avatar de l’utilisateur
Olio
artisan/mercenaire
 
Messages: 57
Inscrit le: 16 Sep 2013, 09:00
Localisation: Istres

Message03 Mars 2015, 15:02

Raimond Roger Trencavel a écrit:Il est bien entendu que Olio parle de tirs à distance respectable.


Évidemment :)

Raimond Roger Trencavel a écrit:À cela s'ajoute différents facteurs comme la méconnaissance entre elles de certaines "asso", celui qui souhaitera se mettre en valeur (d'un coté ou de l'autre), on peut aussi y retrouver les vapeurs d'alcool de la veille, voir du jour même, etc etc.


Si nous sommes amenés à tirer en compagnie ou en direction d'autres "asso" nous nous efforçons justement de se rapprocher d'elles, de prévenir et de juger la faisabilité des tirs. Nous ne sommes pas pour une utilisation pure et simple, à toutes les occasions des arbalètes. Il faut faut que le contexte et les protagonistes s'y prêtent.

Ah aussi, au sein de notre association il y a des personnes "habilités" par l'association a pouvoir tirer à l'arbalète. Nous ne faisons pas tirer tout le monde et surtout n'importe qui.

Raimond Roger Trencavel a écrit:Il faudrait pourvoir faire des testes et tabler une échelle d'équivalence telle puissance = telle distance.


L'arbalète n'est pas comme l'arc, le carreau dans ce cas et poussé. Il y a une certaine force et vitesse mais seulement de la poussée. Attention car plus la distance entre le tir et la cible est importante, plus le coup peut faire mal. Le tir tendu à l'arbalète et à l'arc n'ont rien à voir mis à part le nom ^^. A distance raisonnable (là dans mon bureau et sans l'arbalète je ne puis vous la préciser) le carreau peut ne pas être dangereux face à un gambison.


Raimond Roger Trencavel a écrit: - 2°) La distance séparant les ost avant l'affrontement ne sont jamais identique (la surface mise mise à disposition étant aléatoire).


Là aussi on s'adapte et on tir si c'est possible du point de vue de la sécurité :wink:
Rostain dit "Olio"
Image
La Coterie du Renard.

Avatar de l’utilisateur
Orso
comte
 
Messages: 537
Inscrit le: 22 Jan 2011, 01:00
Localisation: AIX LES BAINS - SAVOIE

Message03 Mars 2015, 20:52

pour faire cour, la force cinétique d'un trait d'arbalète de 120# à 50m est supérieur à une balle de 22LR, supérieure à un flash-ball et légèrement inférieure à une balle de 9mm donc :hein39:

Tirer avec des faibles puissances comme à l'arc ça donne rien comme aspect et tirer avec une 120 à 150# c'est comme tirer avec une arme à feu.

c'est vrai olio on réduit les risques en prenant toute les mesures que tu donnes, mais le risque est néanmoins réel .

Je vais pas reprendre tout notre débat sur les tirs tendus à l'arc en mêlée.

Par ailleurs, ce qu'il ne faut surtout pas négliger, c'est le côté légal. Une arbalète à la différence d'un arc est considérée comme une arme à part entière donc, demande à ton assurance ce qu'elle en pense !

c'est comme si les arquebusiers se mettaient à tirer avec des projectiles, même chargé à blanc les autorités deviennent chatouilleuses alors essayez de tirer des balles même en caoutchouc en disant : " mais ils risquent rien ils ont des armures " :1124930010:

mais après tout chacun et libre de tuer son prochain comme il l'entend !
Image

Avatar de l’utilisateur
Turtle
baron
 
Messages: 247
Inscrit le: 16 Fév 2008, 01:00
Localisation: Dauphiné

Message06 Mars 2015, 12:30

Pour revenir au début de la demande de Leotherick:
Les problèmes de sécurité ayant déjà été traité plus haut, on peut discuter technique.

est ce quelqu'un a fait un comparatif de tir entre arbalète et arc.
Moi je n'ai qu'un essai a 15m dans une cible 3D
tir avec une arbalete donnée pour 80# et avec mon longbow (moderne) de 45#
le carreau s'est a peine fiché dans la cible alors que j'ai eu du mal a enlever la flèche.
On ne peut pas dire que le protocole de comparatif soit très sérieux, mais c'est tout ce que j'ai :D

Donc avec ce seul essai , je trouve que les puissances annoncées de 120# ne sont pas aberrantes pour tirer comme un arc de 35 à 40# .

Si on admet une puissance entre 80 et 120# , tu vas avoir du mal a faire ton arbalète avec un arc en bois et encore plus avec du rotin.
Image

Avatar de l’utilisateur
montjoie
marquis
 
Messages: 1211
Inscrit le: 23 Jan 2009, 01:00
Localisation: avignon

Message12 Mars 2015, 12:11

Il est trés difficile de faire une comparaison de l'arc avec une arbalète de reproduction MA pour diverses raisons dont deux me paraissent essentielles

1)- La puissance initiale d'une arbalète est trés vite absorbée par le frottement de la corde sur l'arbrier

2)-une fois armé , l'arc de l'arbalète exerce une poussée du carreau trés courte, puisque "l'allonge" de l'arme est 14 pouces(environ et en fonction de l'arme ) à l'inverse d'un arc où la poussée se poursuit sur 28pouces en général et même plus ; il en résulte pour le carreau un départ trés rapide , qui chute trés rapidement

Comme tout le monde , je voyais d'un mauvais oeil l'apparition des "arbalètes de mêlées " en reconstitution, pour m'apercevoir qu'au delà de 20m ça faisait spchitt!
Employées aux Baux la dernière année , à Calatayud par les espagnols, à la bathala en 2014, j'ai trouvé qu'elles n'étaient pas plus dangereuses,que l'usage de l'arc. Bien sûr encore faut-il que le tireur ait la tête sur les épaules .
Par contre à mon humble avis on ne peut pas comparer les balles d'armes à feu avec la balistique d'un carreau,
En effet (de mémoire) une 22lr atteint les 1000 - 1500m-une 9mm a un impact au cm2 de 53kg-une 11,43 ou 44magnum plus de 140kg au cm2
Comme le dit Orso , une arbalète en rotin sera inéfficace, tout juste à amuser le jeune public .
Leotherick, si tu veux faire une "bonne" arbalète je peux te donner un longbow tout bois sans fenétre, laméllé, mais cassé, en re-travaillant le "grand" morceau (1m20) tu peux faire un joli arc d'arbalète -Il faisait 55 livres je crois , (fabrication anglaise spécial "fédération internationale de longbow"
:0219:
MON DIEU PROTEGEZ MOI DE MES AMIS, JE ME CHARGE DE MES ENNEMIS

14 Juillet 1790 FETE de la FEDERATION

Avatar de l’utilisateur
marco
marquis
 
Messages: 1527
Inscrit le: 05 Août 2011, 08:29
Localisation: Haute Vienne

Message12 Mars 2015, 14:30

montjoie a écrit:2)-une fois armé , l'arc de l'arbalète exerce une poussée du carreau trés courte, puisque "l'allonge" de l'arme est 14 pouces(environ et en fonction de l'arme ) à l'inverse d'un arc où la poussée se poursuit sur 28pouces en général et même plus ; il en résulte pour le carreau un départ trés rapide , qui chute trés rapidement

Je pense que tu as oublié de déduire le band à ces chiffres.

Avatar de l’utilisateur
Orso
comte
 
Messages: 537
Inscrit le: 22 Jan 2011, 01:00
Localisation: AIX LES BAINS - SAVOIE

Message12 Mars 2015, 14:36

montjoie a écrit:Par contre à mon humble avis on ne peut pas comparer les balles d'armes à feu avec la balistique d'un carreau,
En effet (de mémoire) une 22lr atteint les 1000 - 1500m-une 9mm a un impact au cm2 de 53kg-une 11,43 ou 44magnum plus de 140kg au cm2


Oui et non j'ai fais une comparaison de force cinétique, c'est à dire la force du projectile par rapport à son déplacement et dans ce cas je confirme supérieur à un calibre 22 et légèrement inférieur à du 9 mm. Par ailleurs c'est comparable dans la forme de tir. Comme avec une arme à feu y'a pas de possibilité de tirer " petit bras " c'est pleine puissance à chaque tir.

Contrairement à ce que pensent certain la flèche d'un arc de 120# serait supérieur en force cinétique par rapport à une arbalète de même puissance.
(mais il y a pas beaucoup d'archers qui tirent 120# aujourd'hui )

Dernier point non négligeable et qui fait appel encore une foi au sang-froid de l’arbalétrier, c'est le départ intempestif du trait .

Tout ceci reste bien théorique, c'est sur, et c'est avant tout la conscience du tireur qu'il faut éveiller.
Image

Avatar de l’utilisateur
Orso
comte
 
Messages: 537
Inscrit le: 22 Jan 2011, 01:00
Localisation: AIX LES BAINS - SAVOIE

Message12 Mars 2015, 14:50

marco a écrit:Je pense que tu as oublié de déduire le band à ces chiffres.


Je pense que tu as raison Marco soit une moyenne de 22 pouces de poussée.
mais c'est aussi valable pour l'Arbalète
Image

Avatar de l’utilisateur
montjoie
marquis
 
Messages: 1211
Inscrit le: 23 Jan 2009, 01:00
Localisation: avignon

Message12 Mars 2015, 19:56

MarcoJe pense que tu as oublié de déduire le band à ces chiffres:


Orso :Je pense que tu as raison Marco soit une moyenne de 22 pouces de poussée.
mais c'est aussi valable pour l'Arbalète


vous avez raison
Il y a eu des tests comparatifs que vous avez pu voir dans l'émission "chasse à l'arc"

Une balle de fusils de grande chasse tirée dans un seau de sable, pénètre mais reste dans le seau, à l'inverse une flèche tirée dans ce même seau traverse de part en part le récipient et se fiche plus loin(je ne sais plus la puissance de l'arc)
Tout ceci pour dire que les comparaisons entre ces armes sont toujours aléatoires.
Le problème avec le tireur à l'arbalète , comme le souligne d'ailleurs Orso, c'est qu'il n'a pas la possibilié de tirer "petit bras" :0219:
MON DIEU PROTEGEZ MOI DE MES AMIS, JE ME CHARGE DE MES ENNEMIS

14 Juillet 1790 FETE de la FEDERATION


Retour vers ARCHERIE DE COMBAT DU GRAND SUD

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités