Arbalettes et ciblerie

rubrique dédiée à l'archérie de combat/rúbrica dedicada a la arquería de combate
test
Avatar de l’utilisateur
léothérick
artisan/mercenaire
 
Messages: 60
Inscrit le: 25 Août 2013, 06:01

Message20 Oct 2015, 22:54

Bien le bonjour à tous nos amis toxophiles.
la question du jour est : quelle cible employer pour pratiquer en toute sécurité le tir avec une arbalette histo XVe (arc metallique, elle fonctionne parfaitement !) d'une puissance de 150 LBS (Oui, je sais, ça pousse !). Et si quelqu'un peut me fournir des infos sur la durée de vie des carreaux soumis à un tel traitement, je suis tout ouïe !
Merci à tous et à bientot ...

Léothérick

Avatar de l’utilisateur
Raimond Roger Trencavel
duc
 
Messages: 2605
Inscrit le: 27 Fév 2008, 01:00
Localisation: MENTON

Message21 Oct 2015, 14:00

Bonjour Léothéric

Un exemple sur ce forum :arrow: http://www.webarcherie.com/index.php/to ... /?p=766210 et ici :arrow: http://lyon-archerie.pagesperso-orange. ... index.html
Sachant que plus tu compresses et plus tu as de résistance. de plus, sans abîmer tes carreaux (sauf si tu vises le cadre :roll: )
ImageImageSELON LES VERTUS DE LA CHEVALERIEImageImage
http://www.les-feals-compaings.com/

Avatar de l’utilisateur
Guillaume de Pensac
baron
 
Messages: 481
Inscrit le: 07 Avr 2008, 01:00
Localisation: Corbières et Bourgogne

Message23 Oct 2015, 17:14

Bonjour Léothéric, en général, l'arbalète historique du XVe siècle, avec arc en acier (comme nous en possédons dans les Musées, développe une puissance comprise entre 500 lbs et 1200 lbs. Les 150 lbs peuvent correspondre à des arbalètes du XIe s, munies d'arcs en bois.
L'arbalète de campagne en composite bois-tendons-corne (XIIIe-XIVe s) développe 200 à 450 lbs. Tout cela concerne principalement les répliques historiques.

Pour les arbalètes de spectacle pseudo historique il est évident que les puissances sont très en dessous de 200 lbs.
Quelle que soit la composition de la cible, pour ne pas être complètement détruit, le trait devra être absorbé par l'épaisseur d'un composant mou et le trait perdra son empennage s'il en est pourvu.

Le service de la balistique de la police ou de la gendarmerie serait beaucoup plus compétent que moi pour te renseigner.

Dans les essais que j'ai effectué avec ma petite arbalète composite de 200 lbs, j'ai tordu et cassé quelques pointes en fer au contact de la cible en bois. N'étant pas sponsorisé j'ai arrêté les essais.
Je vais donc suivre avec intéressement les essais de tir à l'arbalète historique que certains (plus fortuné que moi) vont poursuivre.


Retour vers ARCHERIE DE COMBAT DU GRAND SUD

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron