Sacralité, pouvoir, identité. Une histoire du vêtement d’au

test
drapier
duc
 
Messages: 3154
Inscrit le: 17 Oct 2013, 13:38
Localisation: moitié nord de la france : jehan.boinebroque.drapier@gmail.com

Message31 Oct 2013, 12:29

Sacralité, pouvoir, identité. Une histoire du vêtement d’autel (XIIIe – XVIe siècle)

de Nadège Bavoux
thèse université de Grenoble 2013
853 pages, la table des matières est à la fin

Résumé : Cette thèse propose une anthropologie historique de l'objet de culte. Elle s'appuie sur un corpus de 454 chasubles ou orfrois produits entre le XIIIe et le XVIe siècle, croisé avec les témoignages de sources écrites et iconographiques. Elle s'inspire des modèles de « vie de l'objet » et s'intéresse aux fonctions, représentations et usages du vêtement liturgique. Aux derniers siècles du Moyen Âge, le vêtement liturgique est fixé par un ensemble de normes. Sa forme n'évolue que très peu et les autorités ecclésiastiques cherchent à ancrer cet objet dans le rituel. Malgré cela, le vêtement peut changer d'usage, se transmuter en relique, accessoire pour le drame liturgique, parure mortuaire, voire intervenir dans des rites d'inversion du sacré. Il devient par ailleurs un motif à part entière, apparaissant dans des représentations figurées, indépendamment de toute référence à la messe. Une première partie détermine comment le costume liturgique se construit, tant d'un point de vue matériel qu'idéel. Les autorités ecclésiastiques cherchent à définir une apparence cléricale et à légitimer l'emploi d'ornements spécifiques à la messe. Il imposent un certain nombre de pratiques qui tendent à sacraliser le vêtement. Il n'en est pas moins vrai que le domaine de la production, de la commande à la fabrication, laisse une large place aux laïcs. La seconde partie est centrée sur les fonctions du costume liturgique dans son environnement (in situ), c'est-à-dire dans le contexte visuel du lieu de culte. Le vêtement liturgique ainsi que les images dont il est le support sont considérés comme des éléments de performativité du rite. Le costume est analysé comme une représentation de l'Église en prière. Une troisième partie considère les transferts d'usage, l'aptitude de l'objet de culte à devenir autre : un emblème - partie prenante de la construction d'une identité cléricale, d'une « propagande ecclésiastique » - ou un objet efficace. Le chapitre 9, qui vient clore cette partie, s'intéresse au désir d'avilir le vêtement, de le tourner en dérision ou de le profaner. En conclusion, ce travail MONTRE que les ornements liturgiques acquièrent une dimension symbolique. Ils sont sacralisés et se chargent de puissance. De façon très schématique, cet ustensilia (objet utilitaire) devient un ornamentum, un élément qui distingue le clerc dans sa fonction (au moment de la messe) et par sa fonction (dans l'iconographie notamment).

http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00 ... age_1_.pdf
l'histoire, c'est un compte de faits

"Si vous ne changez pas en vous-même, ne demandez pas que le monde change"

La documentation ne vaut que si elle est partagée par le plus grand nombre.

Kentoc'h mervel eget bezañ saotret

drapier
duc
 
Messages: 3154
Inscrit le: 17 Oct 2013, 13:38
Localisation: moitié nord de la france : jehan.boinebroque.drapier@gmail.com

Message02 Juil 2014, 20:44

Quelle couleur pour les frères ? Regards sur l’habit des Mineurs aux XIIIe-XIVe siècles

de Véronique Rouchon Mouilleron

http://cem.revues.org/13378

résumé
Il peut paraître surprenant de s’intéresser à la couleur de l’habit originel des frères Mineurs, puisque ni la règle franciscaine ni les écrits hagiographiques ni les premiers témoignages ne signalent un quelconque intérêt pour cet aspect de leur vestiaire. Si les sources écrites sont à peu près muettes à ce sujet, pour autant, les représentations peintes connaissent une explosion quantitative et qualitative dans le siècle qui suit la fondation de l’ordre. C’est donc une enquête visuelle qui est proposée ici. Mise en perspective avec les silences du dossier textuel, elle s’interroge sans naïveté sur le bien-fondé d’une telle démarche qui exploite les données figurées, lorsque le texte offre des définitions en creux. Pour mieux éprouver la validité de cette approche, l’étude aborde la matérialité des tuniques franciscaines sous quatre angles de vue connexes, entre 1220 et 1320 environ. Pour commencer, elle traite de l’habit porté par saint François lui-même, à travers les textes, les reliques textiles et les figurations les plus précoces, entre 1228 (à Subiaco) et 1246 (aux Quattro Santi Coronati à Rome). Elle examine ensuite les termes et les expressions par lesquels, dès la seconde moitié du siècle, le vêtement franciscain s’est trouvé constitué d’une couleur indéfinissable, qui ne soit ni color niger, ni albus, ni même griseus. Dans un troisième temps, le vestiaire du premier siècle est soumis à une analyse sérielle, sur la base d’une sélection d’environ trente cas, qui vise à proposer un corpus pictural de cette couleur, entre indétermination et instabilité. Les nuances du gris, les bruns, et la très grande variété des choix chromatiques (du noir au rose) sont précisément resitués dans les lieux et les contextes de la peinture franciscaine. Enfin, la question de la couleur vestimentaire est mise en lien avec les étapes de l’institutionnalisation de l’ordre, en examinant spécialement, dans le premier quart du xive siècle, le traitement qu’elle reçoit dans le débat autour de l’usus pauper, entre conventuels et spirituels.
l'histoire, c'est un compte de faits

"Si vous ne changez pas en vous-même, ne demandez pas que le monde change"

La documentation ne vaut que si elle est partagée par le plus grand nombre.

Kentoc'h mervel eget bezañ saotret

drapier
duc
 
Messages: 3154
Inscrit le: 17 Oct 2013, 13:38
Localisation: moitié nord de la france : jehan.boinebroque.drapier@gmail.com

Message12 Nov 2014, 09:10

Le costume épiscopal byzantin du IXe au XIIIe siècle d'après les peintures datées (miniatures, fresques)
Nicole Thierry
Revue des études byzantines Année 1966 Volume 24 pp. 308-315

http://www.persee.fr/web/revues/home/pr ... _24_1_1380
l'histoire, c'est un compte de faits

"Si vous ne changez pas en vous-même, ne demandez pas que le monde change"

La documentation ne vaut que si elle est partagée par le plus grand nombre.

Kentoc'h mervel eget bezañ saotret

drapier
duc
 
Messages: 3154
Inscrit le: 17 Oct 2013, 13:38
Localisation: moitié nord de la france : jehan.boinebroque.drapier@gmail.com

Message07 Jan 2015, 22:19

composition et évolution du costume religieux à travers les Manuscrits Médiévaux d'Aquitaine


http://manuscrits-drac.bnsa.aquitaine.f ... gieux.aspx
l'histoire, c'est un compte de faits

"Si vous ne changez pas en vous-même, ne demandez pas que le monde change"

La documentation ne vaut que si elle est partagée par le plus grand nombre.

Kentoc'h mervel eget bezañ saotret

drapier
duc
 
Messages: 3154
Inscrit le: 17 Oct 2013, 13:38
Localisation: moitié nord de la france : jehan.boinebroque.drapier@gmail.com

Message08 Jan 2015, 00:12

La soutane symbole de l’Église triomphante

de Jean Lamblot, 2005
Document issu du site www.enseignement-et-religions.org

http://ens-religions.formiris.org/userf ... _696_1.pdf
l'histoire, c'est un compte de faits

"Si vous ne changez pas en vous-même, ne demandez pas que le monde change"

La documentation ne vaut que si elle est partagée par le plus grand nombre.

Kentoc'h mervel eget bezañ saotret

drapier
duc
 
Messages: 3154
Inscrit le: 17 Oct 2013, 13:38
Localisation: moitié nord de la france : jehan.boinebroque.drapier@gmail.com

Message08 Jan 2015, 00:59

lexique, définitions et illustrations des divers éléments du costume sacré liturgique.


Parements I
Textiles sacrés employés dans l'Eglise catholique romaine

de Patrik Birrer, 2003
Aide-mémoire de l'Office fédéral de la protection de la population, Protection des biens culturels

http://www.bevoelkerungsschutz.admin.ch ... att1fr.pdf

Parements II – Termes techniques
Textiles sacrés employés dans l'Eglise catholique romaine

de Patrik Birrer, 2003
Aide-mémoire de l'Office fédéral de la protection de la population, Protection des biens culturels

http://www.bevoelkerungsschutz.admin.ch ... ente2f.pdf
l'histoire, c'est un compte de faits

"Si vous ne changez pas en vous-même, ne demandez pas que le monde change"

La documentation ne vaut que si elle est partagée par le plus grand nombre.

Kentoc'h mervel eget bezañ saotret

drapier
duc
 
Messages: 3154
Inscrit le: 17 Oct 2013, 13:38
Localisation: moitié nord de la france : jehan.boinebroque.drapier@gmail.com

Message08 Jan 2015, 03:22

Dictionnaire des antiquités chrétiennes contenant le résumé de tout ce qu'il est essentiel de connaître sur les origines chrétiennes jusqu'au moyen âge exclusivement ; I. Étude des moeurs et coutumes des premiers chrétiens ; II. Étude des monuments figurés ; III. Vêtements et meubles

de Joseph Alexandre Martigny
L. Hachette et Cie, 1865 - 680 pages

pour la partie qui nous intéresse c'est principalement les pages 647 à 656, des définitions intéressantes

https://archive.org/details/dictionnairedes02martgoog
l'histoire, c'est un compte de faits

"Si vous ne changez pas en vous-même, ne demandez pas que le monde change"

La documentation ne vaut que si elle est partagée par le plus grand nombre.

Kentoc'h mervel eget bezañ saotret


Retour vers LE COSTUME A TRAVERS LE MOYEN AGE

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : selenim and 2 invités

cron